https://www.domicim.ch/wp-content/uploads/2019/11/Domicim-financement-achat-immobilier-image-1.jpg

Les modalités du financement immobilier

L’accès à la propriété est le rêve de nombreuses personnes en Suisse où 60% de la population est locataire de son logement. Pourtant, les conditions d’accès à la propriété sont complexes et une multitude de facteurs sont à prendre en compte avant de vous lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier.

Il faut notamment évaluer votre situation financière et vérifier vos capacités d’emprunt. Pour cela, prenez tout d’abord connaissance des prix du marché en regardant l’évolution des prix au mètre carré dans la région qui vous intéresse afin d’estimer les fonds propres nécessaires à votre financement immobilier.

En Suisse, l’apport en fonds propre doit représenter au minimum 20% du prix d’achat pour acquérir un bien immobilier. Sans cela, il est impossible d’effectuer l’achat d’une maison ou d’un appartement, même si vos revenus vous le permettent.
De plus, 10% de ces fonds propres doivent obligatoirement provenir de vos liquidités (épargne, assurance-vie, 3e pilier, donation…). Les 10% restants peuvent provenir de vos liquidités ou de votre 2e pilier aussi appelé LPP.
https://www.domicim.ch/wp-content/uploads/2019/11/Domicim-immobilier-investissement-locatif_image-4.jpg

Évaluez votre capacité financière

Il est ainsi primordial de vérifier votre capacité financière avant de penser à investir dans l’immobilier. Autre remarque importante, prévoyez dans vos liquidités les frais d’acte d’achat et de cédule, car ils ne peuvent pas être financés par la banque ou votre 2e pilier.

Ensuite, vérifiez vos capacités d’emprunt. Il s’agit de déterminer le montant maximum que vous pouvez emprunter de sorte que vos revenus puissent couvrir les charges hypothécaires dans le futur. Cela vous permettra d’affiner vos recherches en ciblant les biens qui correspondent à votre budget.
En général, en Suisse les charges liées à l’achat d’une maison ou d’un appartement ne doivent pas dépasser 33% de vos revenus bruts annuels.
https://www.domicim.ch/wp-content/uploads/2019/11/Domicim-financement-achat-immobilier-image-3.jpg

Financement immobilier : Obtenez un prêt hypothécaire

Vous avez trouvé un bien immobilier qui vous intéresse, vous disposez les fonds propres nécessaires et vous respectez la règle des 33% ? Il vous faut maintenant trouver une banque pour financer votre investissement immobilier.

En Suisse, une partie du prêt (rang 1, c’est à dire 66,67% du prix d’achat) n’est pas amortissable, vous ne remboursez donc que les intérêts. Étant donné que vous ne remboursez pas le capital sur cette partie du prêt, vous gardez une dette envers votre banque. L’autre partie du prêt (rang 2) est quant à elle amortissable, vous remboursez alors le capital et les intérêts.

Il faut savoir que vous avez 15 ans maximum pour rembourser le rang 2, et ce dans la limite de l’âge de la retraite c’est-à-dire 65 ans.
https://www.domicim.ch/wp-content/uploads/2019/11/Domicim-financement-achat-bien-image-5.jpg

Quels sont alors les avantages d’investir dans l’immobilier ?

En effectuant l’achat d’une maison ou d’un appartement, vous devrez payer des frais supplémentaires comme les frais d’entretien. Votre budget sera donc forcément impacté. Toutefois, investir dans l’immobilier présente aussi des avantages.
Par exemple, la mensualité de l’hypothèque est généralement inférieure au prix d’un loyer et celle-ci ainsi que les frais d’entretien sont déductibles des impôts.

L’achat d’une maison ou d’un appartement représentant un investissement conséquent, la décision nécessite d’être évaluée et conduite avec précaution. Pour ce projet important de votre vie, vous pouvez faire appel à l’aide de professionnels qui vous aideront à évaluer vos capacités financières et trouver un bien immobilier qui correspond à votre budget.